Téléphonie mobile : La baisse du coût de communication attendue à partir de 2019

30/11/2018

L’annonce a été faite par le ministre de l’Economie Numérique et de la Communication qui intervenait lors du lancement de la 4G de Malitel. Arouna Modibo Touré a mis à profit cet événement historique pour parler de la cherté du téléphone et la qualité du service.

Visiblement préoccupé, le ministre Touré a tenu à  rappeler les efforts déployés . « Depuis 1999, le gouvernement de la République du Mali a engagé d’énormes reformes pour rendre le secteur des télécommunications plus rentable, plus équitable et plus attrayant » a-t-il rappelé, tout en soulignant que le gouvernement a tenu à insérer la dimension de la qualité dans les cahiers de charges pour la 4G.

Selon lui, c’est en fonction du principe de la non-discrimination entre les différents operateurs que son département a voulu que chacun ait la 4G pour la compétitivité et pour la rentabilité. L’octroi de cette 4G, dit-il, influence de manière significative ce paysage du secteur des télécommunications pour l’atteinte des objectifs de rentabilité, de qualité, de fiabilité d’une part, et d’autre part pour rendre abordable le coût des services offerts aux consommateurs.

Par ailleurs, le ministre Touré a fait des remarques pertinentes. Il s’agit, de la cherté du téléphone et la qualité du service. « Les premiers cahiers de charges qui ont été signés par les opérateurs économiques ne faisaient aucune obligation de haut débit. A la décharge des opérateurs, l’Etat s’assume » a-t-il précisé.

Avant de déplorer : «Le consommateur souffre principalement de deux choses: la cherté du coût de la communication et de la qualité qui n’y est pas». Pour lui, cela doit changer et la téléphonie mobile doit être accessible à tout Malien de Kayes à Kidal.

Pour ce faire, il annonce que l’année 2019 sera marquée par la qualité de services ainsi que d’une baisse du coût de la communication téléphonique.
Mahamane Maïga


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :
E-mail: lejecom@lejecom.com